Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 mai 2016 7 29 /05 /mai /2016 14:44
Amadeo de Souza Cardoso (II)

Nous invitons le lecteur, dans ce billet, à terminer la visite, commencée dans notre dernier billet , de la rétrospective au Grand Palais de cet immense artiste portugais méconnu, Amadeo de Souza Cardoso (1887-1918). Comme le souligne Mélissa Lacoste dans un article publié par la RMN, il avait à peine trente ans quand il disparut, et c'était un artiste un peu atypique, très peu bohème : "Amadeo, issu d'une grande famille et bénéficiant des subsides de son père, apparaît en contraste avec la majorité des artistes bohèmes de l'époque, vivant souvent de manière précaire. Domingos Rebello, un artiste portugais, témoigne qu'Amadeo était celui qui, de leur groupe d'amis, « vivait dans la plus grande aisance », permettant ainsi d'établir dans son appartement un lieu de réunions et d'échanges régulier entre eux. Il change très souvent d'ateliers au cours de ses huit ans à Paris, passant du Montparnasse populaire au Quai d'Orsay plus bourgeois."

Amadeo de Souza Cardoso (II)

La section CHANSON POPULAIRE - MAISON POUPÉE - POÈME EN COULEUR est la première consacrée à l'œuvre d'Amadeo de retour au Portugal au cours de l’été 1914, retour prévu temporaire mais qui fut définitif, la guerre puis la maladie qui l'emporta l'empêchant de revenir à Paris. "Amadeo se consacre à l’exploration systématique de l’iconographie populaire, sans perdre de vue le paysage où celle-ci s’inscrit. Cette recherche se traduit dans les détails du paysage (maisons, fenêtres, cibles dans les kermesses), la représentation d’objets (poteries et poupées régionales) ou encore l’évocation d’histoires plus ou moins violentes et cruelles issues de la tradition populaire. (...) Les recherches d’Amadeo s’inscrivent aussi dans le contexte particulier de la présence du couple Delaunay dans le Portugal des années 1915-1916, et de la création de la Corporation Nouvelle." Petit clin d'œil : le pochoir avec lequel Amadeo signera la plupart des œuvres qui suivent...

Amadeo de Souza Cardoso (II)
Amadeo de Souza Cardoso (II)
Amadeo de Souza Cardoso (II)
Amadeo de Souza Cardoso (II)
Amadeo de Souza Cardoso (II)
Amadeo de Souza Cardoso (II)
Amadeo de Souza Cardoso (II)
Amadeo de Souza Cardoso (II)

Les deux sections suivantes sont intitulées TÊTE NÈGRE - PAYSAGE VERT et TÊTES OCÉAN .

​On y retrouve des affinités avec l’expressionnisme allemand et plus particulièrement avec le Blaue Reiter. Selon le dépliant, "bien que ces têtes partagent avec d’autres courants avant-gardistes une source commune, les masques africains, elles mettent en évidence une prise de distance critique par rapport au panorama artistique de l’époque, et délimitent un territoire singulier d’expérimentation."​

Amadeo de Souza Cardoso (II)
Amadeo de Souza Cardoso (II)
Amadeo de Souza Cardoso (II)
Amadeo de Souza Cardoso (II)
Amadeo de Souza Cardoso (II)
Amadeo de Souza Cardoso (II)

La section VIE DES INSTRUMENTS est un ensemble d’aquarelles autour duquel sont réunies d’autres peintures représentant des instruments de musique. Elle "repose sur le même principe de manipulation et de détournement que la série précédente des masques. Le violon ou la guitare, éléments de base des expériences cubistes, sont représentés dans leur expression la plus sensorielle, intensifiée par l’exubérance chromatique des petites formes géométriques qui composent ces instruments."

Dans une lettre à Sonia Delaunay le 19 mai 2016, Amadeo écrit : « Je travaille à l’huile – le moral est très fort, la nature aussi. Mon jardin est superbe de couleur et de sève et de lumière. Il y a des fraises à remplir des paniers, de « jeunes et fortes roses ». Je suis amoureux. Rimbaud est dans ma chambre. »

Amadeo de Souza Cardoso (II)
Amadeo de Souza Cardoso (II)
Amadeo de Souza Cardoso (II)
Amadeo de Souza Cardoso (II)
Amadeo de Souza Cardoso (II)

La section ZIG-ZAG ARABESQUE DYNAMIQUE manifeste l’influence cubo-futuriste, qui parcourt et dynamise un vaste ensemble de peintures et de dessins de l’artiste.

Amadeo de Souza Cardoso (II)
Amadeo de Souza Cardoso (II)
Amadeo de Souza Cardoso (II)
Amadeo de Souza Cardoso (II)

Dans la dernière section FRAISE AVANT-GARDE, où apparaissent de nouvelles techniques comme les collages, sont réunies des peintures de grandes dimensions dont l’intensité chromatique et la composition provoquent un fort impact visuel. Après avoir essayé des solutions proches du cubofuturisme et de l’abstraction, Amadeo concentre son énergie à la reconstruction d’un univers, intégrant de nouveaux éléments où la fusion entre le rural et le cosmopolite se fait plus claire."

Terminons sur quelques mots de l'artiste tirés d'une interview parue le 21 décembre 2016 dans le Jornal de Coimbra :
« Quel beau tableau cela donnerait si je réussissais à projeter sur un écran, en même temps, tout l’éclairage électrique, toutes les publicités lumineuses, toutes les voitures qui passent avec une énorme bouteille de champagne ou une publicité du Chat Noir, dans une grande capitale du monde ! »

Amadeo de Souza Cardoso (II)
Amadeo de Souza Cardoso (II)
Amadeo de Souza Cardoso (II)
Amadeo de Souza Cardoso (II)
Amadeo de Souza Cardoso (II)

Partager cet article

Repost 0
Published by japprendslechinois
commenter cet article

commentaires

monique 01/06/2016 09:19

Vraiment très intéressant, je ne connaissais pas du tout !

Présentation

  • : Le blog de Michel
  • : De tout un peu, au quotidien : l'apprentissage de la langue et de l'écriture chinoise, s'il reste un but de l'auteur, est désormais bien loin des sujets abordés...
  • Contact

Recherche