Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 août 2017 1 07 /08 /août /2017 07:00

Après la Tate à Londres, le centre Pompidou accueille jusqu'au 23 octobre une rétrospective très complète du peintre britannique David Hockney, né en 1937.

Nous l'avons visitée avant notre départ en Bretagne et vous invitons à en découvrir quelques aspects.

De ses premières années à Bradford, sa ville natale, où il est admis à la Bradford School of Arts en 1953, Builders (vers 1954), Portait of my Father (1955), Self-Portrait (1955)

Rétrospective David Hockney au centre Pompidou
Rétrospective David Hockney au centre Pompidou
Rétrospective David Hockney au centre Pompidou

Admis en 1959 au Royal College of Art de Londres, Hockney reste en Angleterre jusqu'en 1964. De cette époque, I'm in he Mood for Love (1961), Cleaning Teeth, Early Evening (10PM) W11 (1962), Flight into Italy - Swiss Landscape (1962), Play within a Play (1963).

Rétrospective David Hockney au centre Pompidou
Rétrospective David Hockney au centre Pompidou
Rétrospective David Hockney au centre Pompidou
Rétrospective David Hockney au centre Pompidou

Les premières toiles peintes en Californie, où il s'établit à partir de 1964, restent dans la même lignée : Portrait Surrounded by Artistic Devices (1965), Rocky Mountains and Tyred Indians (1965)

Rétrospective David Hockney au centre Pompidou
Rétrospective David Hockney au centre Pompidou

Puis c'est la période des grandes toiles peintes en acrylique, qui a fait sa réputation de peintre d'une Californie hédoniste et moderne : Sunbather (1966), A Bigger Splash (1967), Man in Shower in Berverly Hills (1964), Pool and Steps, Le Nid du Duc (1971), Portrait of an Artist (Pool with Two Figures (1972)

Rétrospective David Hockney au centre Pompidou
Rétrospective David Hockney au centre Pompidou
Rétrospective David Hockney au centre Pompidou
Rétrospective David Hockney au centre Pompidou
Rétrospective David Hockney au centre Pompidou

Le talent de dessinateur de David Hockney est mis en valeur dans une section de la rétrospective, avec notamment Ossie Wearing a Fairisle Sweater (1970), Joe MacDonald (1975), Celia in Black Dress with White Flowers (1972)

Rétrospective David Hockney au centre Pompidou
Rétrospective David Hockney au centre Pompidou
Rétrospective David Hockney au centre Pompidou

La série des doubles portraits entre 1968 et 1971, grands tableaux pleins de lumière qui sont pour Hockney motif à des véritables études psychologiques : American Collectors (Fred & Marcia Weisman), 1968, Christopher Isherwood and Don Bachardy, 1968, Mr. and Mrs. Clark and Percy, 1970-1971, Le Parc des Sources, Vichy, 1970.

Rétrospective David Hockney au centre Pompidou
Rétrospective David Hockney au centre Pompidou
Rétrospective David Hockney au centre Pompidou
Rétrospective David Hockney au centre Pompidou

Au début de son séjour en Californie, Hockney est "confronté à la prééminence du discours formaliste" dans la peinture américaine et y répond à sa manière : Savings and Loan Building (1967), A Lawn Being Sprinkled (1967), Rubber Ring Floating in a Swimming Pool (1971), Mt Fuji and Flowers (1972)

Rétrospective David Hockney au centre Pompidou
Rétrospective David Hockney au centre Pompidou
Rétrospective David Hockney au centre Pompidou
Rétrospective David Hockney au centre Pompidou

A l'occasion de son activité de concepteur de décors et de costumes pour la scène, Hockney réalise des oeuvres originales par rapport au reste de sa production; Invented Man Revealing Still Liife (1975), Kerby (after Hogarth) Useful Knowledge(1975)

Rétrospective David Hockney au centre Pompidou
Rétrospective David Hockney au centre Pompidou

La découverte du papier teinté dans la masse lui inspire ses Paper Pool comme Schwimmbad Mitternacht [PaperPool 11] (1978), ou A Large Diver (1978).

Rétrospective David Hockney au centre Pompidou
Rétrospective David Hockney au centre Pompidou

1980-1981 : "Perspectives inversées" avec des couleurs éclatantes : Canyon Paintings (1978), Nichols Canyon (1980).

Rétrospective David Hockney au centre Pompidou
Rétrospective David Hockney au centre Pompidou

Hockney compose des "joiners", assemblages de Polaroîds. Billy + Audrey Wilder, Los Angeles, April 1982, Kasmin, Los Angeles, 28th March 1982. Son dernier photocollage date de 1986 : Pearlblossom Hwy.,11-18th April 1986, #1

Rétrospective David Hockney au centre Pompidou
Rétrospective David Hockney au centre Pompidou
Rétrospective David Hockney au centre Pompidou

Dans les années 90, Hockey commence à réaliser de grands paysages très colorés, et ses Very New (V. N.) paintings : Pacific Coast Highway and Santa Monica (1990), The Eleventh V. N. Painting (1992), The Twenty-Sixth V. N. Painting (1992).

Rétrospective David Hockney au centre Pompidou
Rétrospective David Hockney au centre Pompidou
Rétrospective David Hockney au centre Pompidou

David Hockney est retourné en été 1997 dans son Yorkshire natal pour se rapprocher d'un ami mourant : les paysages anglais lui donnent une nouvelle inspiration, qu'on retrouve dans ses autres toiles. Going Up Garrowby Hill (2000), The Road across the Wolds (1997), 9 Canvas Study of the Grand Canyon (1998).

Rétrospective David Hockney au centre Pompidou
Rétrospective David Hockney au centre Pompidou
Rétrospective David Hockney au centre Pompidou

Entre 2006 et 2007, Hockney continue de peindre sur le motif des paysages de son Yorkshire natal. Pour réaliser de grandes toiles, il peint sur place des fragments qu'il assemble ensuite. The Road to Thwing, July 2006 (huile sur 6 toiles), Bigger Trees near Warter or/ou Peinture sur le motif pour le Nouvel Âge Post-Photographique, 2007 (huile sur 50 toiles 459x1225 cm)

Rétrospective David Hockney au centre Pompidou
Rétrospective David Hockney au centre Pompidou

David Hockney a essayé de nombreuses techniques numériques à partir des années 2000, auxquelles la rétrospective fait également une large place : vidéos, images numériques notamment sur iPad. L'expo s'achève en beauté sur des toiles très récentes, où il peint sur le motif ou en atelier son jardin de Santa Monica. Garden #3, (2016) Garden (2015), Garden with Blue Terrace (2015).

Rétrospective David Hockney au centre Pompidou
Rétrospective David Hockney au centre Pompidou
Rétrospective David Hockney au centre Pompidou

Partager cet article

Repost 0
Published by japprendslechinois
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Michel
  • : De tout un peu, au quotidien : l'apprentissage de la langue et de l'écriture chinoise, s'il reste un but de l'auteur, est désormais bien loin des sujets abordés...
  • Contact

Recherche