Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 septembre 2017 6 23 /09 /septembre /2017 08:00

Nous passons du patrimoine urbain au patrimoine rural en proposant au lecteur une visite d'un écomusée très réussi, situé en pleine campagne à proximité de la petite ville de Fougerolles, Entouré d’un verger conservatoire, l’Ecomusée est situé dans un ancien domaine de distillateurs des années 1830, inscrit aux Monuments Historiques.

L'écomusée du pays de la cerise
L'écomusée du pays de la cerise
L'écomusée du pays de la cerise
L'écomusée du pays de la cerise
L'écomusée du pays de la cerise

L'imposante maison présente quelques reconstitutions de l'époque, comme cette cuisine avec dans l'âtre un ingénieux tourne-broche.

L'écomusée du pays de la cerise
L'écomusée du pays de la cerise
L'écomusée du pays de la cerise
L'écomusée du pays de la cerise
L'écomusée du pays de la cerise

Dans l'espace consacré au stockage des eaux-de-vie, des tonneaux de diverses formes et contenances, tous munis d'un dispositif simple mais ingénieux pour en connaître l'état de remplissage.

L'écomusée du pays de la cerise
L'écomusée du pays de la cerise
L'écomusée du pays de la cerise
L'écomusée du pays de la cerise
L'écomusée du pays de la cerise
L'écomusée du pays de la cerise

Si le kirsch est roi au pays de la cerise, l'absinthe était aussi présente, comme en témoignent ce tonneau et ce service, ainsi que le pastis et autres liqueurs d'anis.

L'écomusée du pays de la cerise
L'écomusée du pays de la cerise
L'écomusée du pays de la cerise
L'écomusée du pays de la cerise
L'écomusée du pays de la cerise

Des étiquettes anciennes témoignent d'appellations faisant beaucoup référence à la "fantaisie", qui feraient rougir les distillateurs actuels qui ont réussi à faire homologuer par décret du 3 mai 2010 l'appellation d'origine contrôlée "Kirsch de Fougerolles"

L'écomusée du pays de la cerise
L'écomusée du pays de la cerise
L'écomusée du pays de la cerise

Une impressionnante quantité de dames-jeannes dans le vaste grenier...

L'écomusée du pays de la cerise
L'écomusée du pays de la cerise
L'écomusée du pays de la cerise
L'écomusée du pays de la cerise

L'espace "professionnel" de la maison, auquel donne accès la porte de grange, est remarquablement mis en valeur. Au passage, une oeuvre exposée dans le cadre de l'exposition temporaire d'art moderne Les Inattendues, installation à base de de bouteilles colorées...

L'écomusée du pays de la cerise
L'écomusée du pays de la cerise
L'écomusée du pays de la cerise
L'écomusée du pays de la cerise
L'écomusée du pays de la cerise
L'écomusée du pays de la cerise
L'écomusée du pays de la cerise

On y trouve également quantité d'outils et ustensiles agricoles, liés ou non à la production des eaux-de-vie - y compris la ballonge ou cuve à cochon : le Val d'Ajol, capitale de l'andouille et du pied de cochon farci, n'est qu'à quelques kilomètres.

L'écomusée du pays de la cerise
L'écomusée du pays de la cerise
L'écomusée du pays de la cerise
L'écomusée du pays de la cerise
L'écomusée du pays de la cerise
L'écomusée du pays de la cerise
L'écomusée du pays de la cerise

Dans une pièce, de plus ou moins élégantes bouteilles contemporaines sont mises en scène

L'écomusée du pays de la cerise
L'écomusée du pays de la cerise
L'écomusée du pays de la cerise
L'écomusée du pays de la cerise
L'écomusée du pays de la cerise

Après un passage par l'espace pédagogique donnant sur le verger et son "chalot" (cf. infra)...

L'écomusée du pays de la cerise
L'écomusée du pays de la cerise

Nous terminons la visite de la partie "indoors" de l'écomusée par les locaux consacrés aux alambics, brillant de tout leur cuivre.

L'écomusée du pays de la cerise
L'écomusée du pays de la cerise
L'écomusée du pays de la cerise
L'écomusée du pays de la cerise
L'écomusée du pays de la cerise

Depuis le verger, on peut apprécier l'agencement du musée, réalisé dans le prolongement de la maison du distillateur, et découvrir, accrochées le long du mur, les échelles de perroquet traditionnellement utilisées pour la cueillette des cerises. Nous complétons par une vue prise depuis le grenier aux dames-jeannes. 

L'écomusée du pays de la cerise
L'écomusée du pays de la cerise
L'écomusée du pays de la cerise
L'écomusée du pays de la cerise

Et pour ceux qui ont suivi jusqu'au bout et veulent en savoir plus sur les chalots, nous terminons ce billet par la visite du chalot de l'écomusée, avec sa notice explicative.

L'écomusée du pays de la cerise
L'écomusée du pays de la cerise
L'écomusée du pays de la cerise
L'écomusée du pays de la cerise

Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site de l'écomusée et celui de la route des chalots.

Partager cet article

Repost 0
Published by japprendslechinois
commenter cet article

commentaires

monique 23/09/2017 10:13

Tout ce que j'aime ! Ce n'est pas loin, j'irai y faire un tour un de ces jours.

Présentation

  • : Le blog de Michel
  • : De tout un peu, au quotidien : l'apprentissage de la langue et de l'écriture chinoise, s'il reste un but de l'auteur, est désormais bien loin des sujets abordés...
  • Contact

Recherche