Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
9 mai 2019 4 09 /05 /mai /2019 15:33

Une pause dans les excursions des vacances de printemps pour revenir à l'actualité des expositions parisiennes avec la belle exposition consacrées aux Nabis par le Musée du Luxembourg. Comme le dépliant nous le rappelle :

"À la fin des années 1880, de jeunes artistes fascinés par la peinture de Gauguin se regroupent pour affirmer leur opposition à l’impressionnisme, qu’ils jugent trop proche de la réalité. Ils se désignent eux-mêmes comme des « nabis » – mot qui signifie « prophètes » en hébreu et en arabe – car leur ambition est de révéler un art nouveau.
Le groupe, actif entre 1888 et 1900, se compose au début de peintres tels que Paul Sérusier, Paul-Élie Ranson, Pierre Bonnard, Édouard Vuillard, Maurice Denis, bientôt rejoints par d’autres artistes, notamment Ker-Xavier Roussel. Ces personnalités très différentes s’accordent à donner à la peinture un rôle essentiellement décoratif avec l’idée d’abolir la frontière entre beaux-arts et arts appliqués. Fascinés par les estampes japonaises découvertes à l’occasion d’une exposition organisée à l’École des beaux-arts de Paris en 1890, les Nabis s’inspirent de ces images planes et colorées pour créer un style original."

Section 1 : Femmes au jardin

Maurice Denis : Femmes assises à la terrasse dit aussi Soir de septembre (1891), Avril, Juillet, Soir d'octobre (1892)

Les Nabis et le Décor
Les Nabis et le Décor
Les Nabis et le Décor
Les Nabis et le Décor

Pierre Bonnard : Femmes au jardin (1891) - Femme à la robe à pois blancs; Femme assise au chat, Femme à la pélerine, Femme à la robe quadrillée

Les Nabis et le Décor
Les Nabis et le Décor

Edouard Vuillard : la série des Jardins publics, panneaux commandés en 1894 par Alexandre Natanson pour son hôtel particulier de l'avenue du Bois à Paris.

Les Nourrices, La Conversation, L’Ombrelle Rouge :

Les Nabis et le Décor
Les Nabis et le Décor
Les Nabis et le Décor
Les Nabis et le Décor

Fillettes jouant, L'Interrogatoire
La Promenade

Les Nabis et le Décor
Les Nabis et le Décor

Pierre Bonnard : les tableaux de La cueillette des pommes (entre 1895 et 1899)...

Les Nabis et le Décor
Les Nabis et le Décor
Les Nabis et le Décor

et Le Grand jardin (vers 1895)

Les Nabis et le Décor
Les Nabis et le Décor

La Terrasse de Ker-Xavier Roussel (vers 1892)

Les Nabis et le Décor

La section s'achève sur Arabesque poétique dit aussi L’Echelle dans le Feuillage de Maurice Denis (1892)

Les Nabis et le Décor

Section  2 :  Intérieurs

La section s'ouvre avec les quatre panneaux réalisés en 1896 par  Edouard Vuillard pour la bibliothèque de l'appartement parisien du docteur Henri Vaquer, Personnages dans un intérieur :

L’Intimité, Le Piano
Le Choix des livres, le Travail

 

Les Nabis et le Décor
Les Nabis et le Décor

Edouard Vuillard : Le Pot de Grès (1895)

Les Nabis et le Décor

Edouard Vuillard : Le Corsage rayé (1895)

Les Nabis et le Décor
Les Nabis et le Décor

Section 3 : L'Art Nouveau

Décor pour une chambre à coucher

"En 1895, Siegfried Bing demande à Maurice Denis de réaliser une frise décorative pour une chambre à coucher destinée à sa Maison de l’Art nouveau. Denis s’inspire du cycle de lieder de Schumann L’Amour et la vie d’une femme pour représenter des épisodes marquants de l’existence féminine, de la passion amoureuse à la maternité. Peint dans une tonalité crépusculaire dominée par la couleur bleue, le décor mêle des motifs familiers à des visions symbolistes. Seuls deux panneaux sont actuellement connus sur un ensemble de sept, dispersés par des ventes successives." (Farandole et La jeune fille à sa toilette)
 

Les Nabis et le Décor
Les Nabis et le Décor

"Très attaché à ce décor, Denis en réalise à la fin des années 1890 une nouvelle version pour la chambre de son épouse Marthe, frise qui connaît plusieurs ajouts et modifications. Les petits paysages peints vers 1900 dans un style naïf représentent le jardin clos de la villa de l’artiste entre 1896 et 1900 à Saint-Germain-en-Laye, théâtre des premiers émois amoureux de Marthe et Maurice pendant leurs fiançailles."

Les Nabis et le Décor
Les Nabis et le Décor
Les Nabis et le Décor

"En décembre 1895, les Parisiens découvrent la première exposition organisée par Siegfried Bing dans sa Maison de l’Art nouveau. Les pièces remplies de meubles, de bibelots, de peintures, de sculptures et d’estampes sont aménagées comme un appartement. Des frises décoratives commandées par Bing à Denis et Ranson figurent au milieu de meubles conçus par l’architecte décorateur d’intérieur Henry Van de Velde. Bing avait eu l’idée géniale de conjuguer le talent des artistes avec celui des artisans pour renouveler le décor des intérieurs modernes.
À cette époque, presque tous les Nabis dessinent des projets d’arts appliqués répondant ou non à des commandes. Ils produisent des prototypes de petit format, comme des éventails ou des abat-jour, ou plus importants, comme des tapisseries ou des papiers peints. À l’issue d’un voyage aux États-Unis en 1895, Bing commande à Bonnard, Maurice Denis, Roussel, Toulouse-Lautrec et Vallotton des cartons pour des vitraux, qu’il fait exécuter par le maître verrier américain Louis Comfort Tiffany.
Les créations des Nabis dans le domaine des arts appliqués, bien que restées expérimentales, ont joué un rôle important dans l’abolition de la frontière entre art et artisanat.

Tapisseries : 

Aristide Maillol. La Baigneuse ou La Vague, 1896-1899
Paul Ranson : Printemps ou Femmes sous les arbres en fleurs, 1895

Les Nabis et le Décor
Les Nabis et le Décor

Un paravent de Marguerite Sérusier, Paysage vallonné, vers 1910

Les Nabis et le Décor

Décor pour Bing

Cet ensemble composé de sept panneaux, dont six sont aujourd’hui conservés au musée départemental Maurice Denis à Saint-Germain-en-Laye, a été conçu par Paul Ranson pour l’aménagement d’une salle à manger commandée par Bing à l’occasion de l’ouverture de son Salon de l’Art nouveau en 1895.

Cinq femmes à la récolte
Femme à la cruche
Quatre femmes à la fontaine
Femme au chien qui saute
Trois femmes à la récolte
Femme au chien qui porte un collier

Les Nabis et le Décor
Les Nabis et le Décor
Les Nabis et le Décor
Les Nabis et le Décor
Les Nabis et le Décor
Les Nabis et le Décor
Les Nabis et le Décor

Cartons de vitraux :

Edouard Vuillard : Les Marronniers (1894-1895)
Ker-Xavier Roussel : Le Jardin, 1894

Les Nabis et le Décor
Les Nabis et le Décor

Porcelaines peintes :

Deux de Edouard Vuillard  (1895), une de Pierre Bonnard (Femme et chien, vers 1905)

Les Nabis et le Décor
Les Nabis et le Décor
Les Nabis et le Décor

Projets pour papiers peints :

Maurice Denis. Les Colombes, Les Bateaux jaunes, Les Harpistes, vers 1893
Paul Ranson. Les Canards, vers 1894-1895

Les Nabis et le Décor
Les Nabis et le Décor
Les Nabis et le Décor
Les Nabis et le Décor

Projets d'abat-jour :

Maurice Denis : Le Trottoir roulant, vers 1900
Félix Valloton : Les Bateaux, 1898

Les Nabis et le Décor
Les Nabis et le Décor

Des estampes, issues pour la plupart de la collection de Maurice Denis, illustrent l'influence du Japon sur le renouveau des arts appliqués tels que les ont pratiqués les Nabis.

Les Nabis et le Décor
Les Nabis et le Décor
Les Nabis et le Décor
Les Nabis et le Décor
Les Nabis et le Décor
Les Nabis et le Décor

Section 4. Rites sacrés

"Certains artistes du groupe des Nabis se sont plus particulièrement intéressés à des sujets symbolistes, qu’ils ont transposés dans leurs décors. Les principaux représentants de ce courant sont Paul Sérusier, Paul-Élie Ranson, Maurice Denis, qui conçoivent l’art comme l’expression d’une pensée supérieure en lien avec la spiritualité, la philosophie, la poésie, l’ésotérisme."

Maurice Denis : Erlkönig [Le Roi des aulnes] projet d'abat-jour, 17 novembre 1893.

Les Nabis et le Décor

Paul Sérusier : Femmes à la source, 1899

Les Nabis et le Décor

Paul Sérusier : Les Porteuses d’eau ou La Fatigue, 1897

Les Nabis et le Décor
Les Nabis et le Décor

Paul Sérusier : La Vision près du torrent ou Le Rendez-vous des fées, vers 1897

Les Nabis et le Décor

Maurice Denis ;  L’Éternel Été (Le Chant choral, L’Orgue, Le Quatuor, La Danse, 1905)

Les Nabis et le Décor
Les Nabis et le Décor

Maurice Denis : La Légende de saint Hubert

Commandé en 1895 par Denys Cochin, ce décor monumental était destiné à orner le cabinet de travail de son hôtel particulier. Le sujet avait été suggéré par le commanditaire, fervent amateur de chasse à courre.

Les Nabis et le Décor
Les Nabis et le Décor
Les Nabis et le Décor
Les Nabis et le Décor
Les Nabis et le Décor
Les Nabis et le Décor
Les Nabis et le Décor
Les Nabis et le Décor
Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Michel
  • : De tout un peu, au quotidien : l'apprentissage de la langue et de l'écriture chinoise, s'il reste un but de l'auteur, est désormais bien loin des sujets abordés...
  • Contact

Recherche