Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
11 janvier 2020 6 11 /01 /janvier /2020 09:00

Pour la première édition du Prix de la photographie de l’Académie des Beaux-Arts William Klein, créé en 2019 avec le soutien du Chengdu Contemporary Image Museum, c’est le photographe Raghu Rai qui a été remarqué. Récompensant un ou une photographe pour l’ensemble de sa carrière, doté de 120 000 euros et d’une exposition, ce Prix très important sera décerné tous les deux ans à l’Académie des Beaux-Arts à Paris en alternance avec le Prix de photographie Marc Ladreit de Lacharrière.

C'est dans le pavillon Comtesse de Caen, récemment rénové, qui constitue l'aile gauche du palais de l'Institut que s'est tenue l'exposition des œuvres de celui qui est considéré comme le meilleur photographe indien et un des meilleurs du monde, ce dont nos lecteurs, à la vue de ce billet, pourront juger eux-mêmes.

Né en 1942, à Jhang (Inde britannique - actuel Pakistan), il est devenu photographe de presse à l’âge de 23 ans. En 1971, à la suite de son exposition à la Galerie Delpire à Paris sur les réfugiés pakistanais du Bengale, Henri Cartier Bresson lui a proposé d’intégrer Magnum Photos dont il est toujours associé aujourd’hui. En 1992, il a été désigné « Photographe de l’année » par les États-Unis pour son travail relatif à la « Gestion humaine de la faune en Inde », publié dans le magazine National Geographic. En 2009, il est a été nommé Officier des Arts et des Lettres par le gouvernement français.

L'exposition ouvre sur la première photo prise par l'auteur, dans sa jeunesse...

Raghu Rai - Voyages dans l'instant

Le parcours est à peu près chronologique, en commençant par des clichés en noir et blanc qui vont jusqu'aux années 70.

Raghu Rai - Voyages dans l'instant
Raghu Rai - Voyages dans l'instant
Raghu Rai - Voyages dans l'instant
Raghu Rai - Voyages dans l'instant
Raghu Rai - Voyages dans l'instant
Raghu Rai - Voyages dans l'instant
Raghu Rai - Voyages dans l'instant

On passe à la couleur dans la salle suivante...
Dans la pluie et le vent...

Raghu Rai - Voyages dans l'instant
Raghu Rai - Voyages dans l'instant
Raghu Rai - Voyages dans l'instant

Autour du fleuve sacré...

Raghu Rai - Voyages dans l'instant
Raghu Rai - Voyages dans l'instant
Raghu Rai - Voyages dans l'instant
Raghu Rai - Voyages dans l'instant
Raghu Rai - Voyages dans l'instant

Dans un village avec les décors d'un autre photographe...

Raghu Rai - Voyages dans l'instant
Raghu Rai - Voyages dans l'instant
Raghu Rai - Voyages dans l'instant
Raghu Rai - Voyages dans l'instant
Raghu Rai - Voyages dans l'instant

Au bord des routes et des rues...

Raghu Rai - Voyages dans l'instant
Raghu Rai - Voyages dans l'instant
Raghu Rai - Voyages dans l'instant
Raghu Rai - Voyages dans l'instant
Raghu Rai - Voyages dans l'instant

Mineurs, lutteurs et militaires

Raghu Rai - Voyages dans l'instant
Raghu Rai - Voyages dans l'instant
Raghu Rai - Voyages dans l'instant
Raghu Rai - Voyages dans l'instant

Dans la dernière salle, retour au noir et blanc, avec, entre autres, Indira Gandhi...

Raghu Rai - Voyages dans l'instant
Raghu Rai - Voyages dans l'instant
Raghu Rai - Voyages dans l'instant
Raghu Rai - Voyages dans l'instant

Terminons ce parcours un peu chaotique, où nous avons préféré les images aux légendes, avec ces quelques clichés où le photographe s'exprime à sa manière inimitable...

Raghu Rai - Voyages dans l'instant
Raghu Rai - Voyages dans l'instant
Raghu Rai - Voyages dans l'instant
Raghu Rai - Voyages dans l'instant
Raghu Rai - Voyages dans l'instant
Partager cet article
Repost0

commentaires

G
J'ai une préférence pour le noir et blanc. Amusants ces draps peints figurant un intérieur bourgeois ou un espace fleuri en fond de photos dans une campagne dénudée. <br /> Amitiés
Répondre