Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 mai 2021 6 08 /05 /mai /2021 08:00

Continuons à célébrer le printemps - même froid et tardif avec quelques images de l'Ouest Parisien. En commençant par le Parc Monceau, avec ses entrées discrètes dans l'axe de l'Etoile,...

Ouest parisien

Sur une grande partie, le parc est entouré d'hôtels dont le jardin est directement mitoyen. S'y sont rajoutés récemment des hôtels pour insectes...

Ouest parisien
Ouest parisien

Les pelouses, comme celles des autres parcs de la capitale, sont remplies en ce dimanche de parisiens confinés...

Ouest parisien

Quelques décorations sur le mode antique

Ouest parisien
Ouest parisien
Ouest parisien

Des statues d'un académisme à toute épreuve (ici, Hommage à Guy de Maupassant, par Raoul Verlet - 1897)
Petit clin d'oeil à nos lecteurs angoumoisins : Raoul Verlet, né à Angoulême en 1867, est l'auteur de la monumentale statue érigée en hommage à Sadi Carnot au bord du rempart Desaix.

Ouest parisien

Comme à Sceaux, le théâtre de Guignol attend encore les bambins

Ouest parisien

Principal ornement du parc, le bassin ovale, la Naumachie, est bordé d'une colonnade corinthienne. Celle-ci provient de la Rotonde des Valois, monument funéraire imaginé par Catherine de Médicis en 1559 pour son époux en ajout à la basilique Saint-Denis et détruit en 1719 : les colonnes furent récupérées et installées par Carmontelle (1717-1806, premier aménageur du parc pour le duc de Chartres, le futur Philippe-Egalité).

Ouest parisien
Ouest parisien
Ouest parisien
Ouest parisien

Un charmant petit pont...

Ouest parisien

et la belle rotonde à l'entrée sur le boulevard de Courcelles, due à Claude-Nicolas Ledoux. Elle faisait partie de l'enceinte des Fermiers généraux conçue par ce dernier et érigée de 1784 à 1790, et était appelée Barrière de Chartres, assez improprement puisqu'on n'y passait pas, dans la mesure où elle donnait sur les jardins du duc de Chartres...Elle abritait des bureaux des Fermiers généraux.

Ouest parisien

Restant dans la perspective de l'Etoile, empruntons l'ancienne avenue de l'Impératrice tracée par Haussmann dans les années 1850, devenue avenue du Bois en 1875, puis avenue Foch en 1922.

 

Les hôtels qui ont fait sa splendeur ont été presque tous démolis pour faire place à des immeubles de luxe, notamment le palais rose de Boni de Castellane et de son épouse (héritière) américaine née Anna Gould, inspiré du Grand Trianon, construit de 1896 à 1902 et démoli en 1969 après des tentatives infructueuses de classement.

Quelques vestiges de cette époque. L'immeuble au drapeau abrite le musée Ennery, rattaché au Musée Guimet, qui présente la collection léguée à l'Etat par Clémence Dennery telle que cette dernière l'avait conçue.

Ouest parisien
Ouest parisien

Les bas-côtés de l'avenue, longue de 1200 m et large de 120 m, offrent un vaste espace de promenade,

Ouest parisien
Ouest parisien

Les iris y sont précoces, nettement plus qu'au Parc de Sceaux

Ouest parisien
Ouest parisien

Sur le côté de l'avenue, à son extrémité Ouest, encore des fleurs avec cette exquise entrée de la station Porte Dauphine, du Guimard le plus pur.

Ouest parisien
Ouest parisien
Ouest parisien
Ouest parisien
Ouest parisien
Ouest parisien

Portons-nous encore plus à l'Ouest, vers le parc de Bagatelle, un des quatre pôles du jardin botanique de la ville de Paris (avec le jardin des serres d'Auteuil comme lui au bord du bois de Boulogne, et le parc floral de Paris et l'arboretum de l'école du Breuil qui se trouvent eux dans le bois de Vincennes).

Le château et le premier parc  ont été construits en soixante-quatre jours seulement, à la suite d'un pari entre Marie-Antoinette et le comte d'Artois, acquéreur du domaine en 1775.

Ouest parisien
Ouest parisien
Ouest parisien
Ouest parisien
Ouest parisien
Ouest parisien

Le Trianon a été ajouté en 1870, sur le flanc du château

Ouest parisien
Ouest parisien

C'est de loin qu'il est le plus décoratif

Ouest parisien
Ouest parisien

L'orangerie, ajoutée en 1835

Ouest parisien

Le kiosque de l'impératrice, juché sur une butte, offre une belle vue sur la roseraie malheureusement en retard de floraison

Ouest parisien
Ouest parisien

Encore quelques détails

Ouest parisien
Ouest parisien

Terminons avec cette charmante pagode à la mode chinoise, pour rester dans l'esprit du titre de ce blog.

Ouest parisien
Ouest parisien
Ouest parisien
Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Michel
  • : De tout un peu, au quotidien : l'apprentissage de la langue et de l'écriture chinoise, s'il reste un but de l'auteur, est désormais bien loin des sujets abordés...
  • Contact

Recherche