Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
15 mai 2021 6 15 /05 /mai /2021 08:00

Intrigués il y a quelques semaines par une promenade "dans le rayon des 10 km" proposée par Télérama, nous sommes allés visiter la cathédrale Saint-Louis de Choisy-le-Roi, un peu étonnés de découvrir une troisième cathédrale sous ce vocable en Île-de-France, après Saint-Louis de Versailles, cathédrale du diocèse de Versailles et Saint-Louis des Invalides, cathédrale du diocèse aux Armées. Lorsque le nouveau diocèse de Créteil fut érigé en 1966, l'église Saint-Louis et Saint-Nicolas de Choisy-le-Roi devint la cathédrale du diocèse et le demeura jusqu'en 1987, date à laquelle Notre-Dame de Créteil, nouvellement construite, devint la nouvelle cathédrale. Depuis lors, l'église de Choisy reste cathédrale à titre honorifique.

Elle est due à Ange-Jacques Gabriel, Premier architecte du Roi, auteur du petit Trianon, de l'École militaire, de la Place de la Concorde et de la place de Bourse à Bordeaux. La première pierre en a été posée le 4 juillet 1748 par Louis XV qui considérait, dit-on, le château de Choisy, qu'il avait acquis en 1739 après la disparition de sa précédente propriétaire la princesse de Conti, comme sa demeure familiale à l'inverse de Versailles, Fontainebleau et Compiègne, résidences officielles.

La façade antérieure est à refends et à volutes, avec en son milieu un portail en plein cintre.

 

Choisy-le-Roi
Choisy-le-Roi

Le chevet, recouvert d'un toit à la Mansart, est à pan coupés avec un petit fronton encastré dans un petit pavillon donnant sur les jardins du château pour permettre à Louis XV de rejoindre directement l'église. On remarquera au dessus du portail du Roi l'inscription plus contemporaine "Salle Jean Jaurès"...

Choisy-le-Roi
Choisy-le-Roi

Vue de profil, avec la nef et le clocher, assez bas puisqu'il ne comporte que deux niveaux alors que le projet initial en comptait trois. On raconte que le Roi Louis XV aurait souhaité que le son des cloches ne porte ainsi pas assez loin pour le gêner lors de ses séjours.

Choisy-le-Roi
Choisy-le-Roi

La nef à trois vaisseaux se termine par une abside en cul-de-four. En se retournant, on découvre la tribune et le bel orgue restauré au début des années 1980 par le facteur Michel Jouve, d'une qualité très supérieure à l'instrument d'origine.

Choisy-le-Roi
Choisy-le-Roi
Choisy-le-Roi

Au fond d'un des bas-côtés, un Christ en croix (1841) d'après Rubens d'André-Marie Colin, peintre abondant, ami de Delacroix, qui eut son heure de gloire au milieu du XIXème siècle.

Choisy-le-Roi
Choisy-le-Roi

Quelques détails de la décoration intérieure de la chapelle de la Reine, à côté du choeur.

Choisy-le-Roi
Choisy-le-Roi

Dans le cul-de-four et sur des panneaux, des fresques (1878) dues à Jacques Pauthe (Castres 1809-Perpignan 1889) : Saint-Louis présentant son épée au Christ, Saint-Louis et les pestiférés,  Mort de Saint-Louis à Tunis.

Choisy-le-Roi
Choisy-le-Roi
Choisy-le-Roi

Devant les angelots, une statue de Saint-Maurice (1729) de Jacques Bousseau (1681-1740), élève de Nicolas Coustou, don de Napoléon 1er à la paroisse de Choisy en 1802.

Choisy-le-Roi

Du château de Choisy ne subsistent que les pavillons entourant l'entrée du parc.

Choisy-le-Roi
Choisy-le-Roi
Choisy-le-Roi
Choisy-le-Roi

A l'emplacement du château royal, une modeste mairie républicaine

Choisy-le-Roi

entourée d'un agréable jardin public.

Choisy-le-Roi
Choisy-le-Roi
Choisy-le-Roi

Quelques images de Choisy au hasard de nos déambulations : dans le parc Maurice-Thorez, à l'emplacement du potager du château royal, une belle statue en fonte (1931) de Georges Gardet, Eléphant attaqué par un tigre. Vestige de l’Exposition Coloniale Internationale de 1931. elle a été   prêtée par la ville de Paris à la ville de Choisy-le-Roi en 1952.

Choisy-le-Roi
Choisy-le-Roi

des peintures murales,

Choisy-le-Roi
Choisy-le-Roi

En bordure, une belle villa qui sous le soleil semble évoquer les séjours réguliers de Maurice Thorez à Yalta au bord de la Mer Noire...

Choisy-le-Roi

La rue Rouget de Lisle, où une plaque signale la maison où le poète s'éteint en 1836

Choisy-le-Roi
Choisy-le-Roi
Choisy-le-Roi
Choisy-le-Roi

et, insolite, dans une maison bourgeoise, une pagode, siège de l'Association des jeunes bouddhistes en France.

Choisy-le-Roi
Choisy-le-Roi
Choisy-le-Roi

Terminons sur un regard d'enfants sur l'amitié internationale entre les peuples et la lutte contre l'impérialisme...

Choisy-le-Roi
Choisy-le-Roi
Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Michel
  • : De tout un peu, au quotidien : l'apprentissage de la langue et de l'écriture chinoise, s'il reste un but de l'auteur, est désormais bien loin des sujets abordés...
  • Contact

Recherche