Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 avril 2012 4 12 /04 /avril /2012 17:02

Après une interruption due à des circonstances familiales dont nous prions nos fidèles lecteurs de nous excuser, nombre d'expositions s'offrent à nous à Paris ce printemps, dont celle consacrée à un peintre plutôt méconnu - au moins de notre part, Cima da Conegliano (1459-1517), peintre vénitien de la Renaissance italienne.

cima 40x60 JPEGContrairement à ses rivaux de l'époque à Venise, Giovanni Bellini et Vittore Carpaccio, issus de dynasties de peintres bien installés à Venise, Cima est un jeune homme venu d'un village de l'arrière pays, au pied des Dolomites, qui, parti de rien, développa une telle sensibilité et maîtrise des couleurs qu'il fut considéré par le Doge lui-même comme le meilleur.

cima-da-conegliano-virgin-and-child.jpg

Le soin fascinant avec lequel il décrit les visages, les expressions et les regards, souvent mélancoliques, lui permet de conférer à ses peintures une profonde humanité, perceptible notamment dans ses nombreuses Vierges à l’Enfant, comme celle-ci, conservée à la National Gallery de Londres. Quelques autres belles pièces de cette exposition, dont une avec mon saint patron, pour vous inciter à aller la voir :

Reproduction_Painting_Italy_Cima-Da-Conegliano-1459---1518_.jpgVierge-a-lenfant-avec-st-michel-et-st-andre_large.jpg

Si vous vous y décidez, ne manquez pas non plus d'admirer, dans la galerie des bâtiments du Sénat situés de l'autre côté de la rue de Vaugirard, un des quelques mètres étalons installés dans la capitale par la Convention au moment de l'instauration du système métrique!

metre-pancarte.jpgmetre.jpg



Partager cet article

Repost 0
Published by japprendslechinois - dans Au fil de l'eau
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Michel
  • : De tout un peu, au quotidien : l'apprentissage de la langue et de l'écriture chinoise, s'il reste un but de l'auteur, est désormais bien loin des sujets abordés...
  • Contact

Recherche