Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 avril 2014 2 01 /04 /avril /2014 21:52

C'était ce 1er avril la rentrée pour la série des "Débats Descartes", rencontres ouvertes à tous, organisées à l'Université Paris-Descartes à un horaire très pratique, de 12H à 13H30 . Le cycle des conférences de cette année - la cinquième - aura pour thème "Ordre et désordre dans le genre" et sera organisé, thème oblige, en partenariat avec la mission "Parité" de l'universitéaffiche-DD-01042014 L'animateur des débats, le sociologue François de Singly dédia avec humour cette séance d'ouverture à Jean-François Copé pour la polémique que ce dernier provoqua à propos d'un livre recommandé dans certaines écoles, 'Tous à poil', livre dont le propos était de faire prendre conscience aux élèves que les gens existent au delà des apparences que leur donnent leur rôle et les vêtements qui le symbolisent, et qui n'aborde absolument pas la question du "genre"...

20140401 101429809 iOS

L'invitée du jour, Juliette Rennes, est maîtresse de conférences à l'École des Hautes études en sciences sociales (EHESS). Ses recherches et ses enseignements portent sur l'histoire des discours et des représentations visuelles, ainsi que sur la sociologie du genre et des professions. Elle a notamment publié Le mérite et la nature. Une controverse républicaine, l'accès des femmes aux professions de prestige, 1880-1940 (Paris, Fayard, 2007)

Son propos était illustré par des cartes postales tirées d'un ouvrage illustré qu'elle vient de publier aux éditions "Bleu autour", à Saint-Pourçain sur Sioule (ce n'est pas un poisson d'avril, il y a des éditeurs en France ailleurs qu'à Paris...) :

femmes-metiers-hommes-cartes-postales-1890-1920-1460515-616.jpg

La critique qu'en fait Jean Birnbaum dans le Monde du 12 décembre 2013 résume assez bien la conférence elle-même :

"...la jeune chercheuse en sciences politiques éclaire les résistances que la société opposa aux femmes qui prétendaient exercer des " métiers d'hommes ". Préfacé par l'historienne Michelle Perrot, son livre mobilise un magnifique fonds de cartes postales, souvent satiriques, où se perçoit la panique suscitée par ces " femmes nouvelles ", devenues avocates ou cochères...
 Mais ces images en viennent parfois, aussi, à refléter l'évolution des mentalités : l'émancipation, alors, n'est plus vécue comme une invasion. Et on accepte progressivement ces Femmes en métiers d'hommes qui n'ont pas fini de faire vaciller nos sociétés."

Illustrons ces propos par quelques unes de ces cartes :

20140401 154750000 iOS 20140401 155429000 iOS

Plus de badauds que de clients pour cette femme cocher, dit la légende - tronquée sur la photo - de la carte de droite

20140401 155258000 iOS 20140401 155209000 iOS

Un agréable début pour ces Débats de 2014 : nous retournerons dans ces beaux locaux de l'ancienne Ecole de Médecine pour en rendre compte à nos lecteurs...

20140401 113520315 iOS 20140401 113431443 iOS

 

Partager cet article

Repost 0
Published by japprendslechinois - dans Au fil de l'eau
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Michel
  • : De tout un peu, au quotidien : l'apprentissage de la langue et de l'écriture chinoise, s'il reste un but de l'auteur, est désormais bien loin des sujets abordés...
  • Contact

Recherche