Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 mars 2012 6 03 /03 /mars /2012 18:26

Par ce samedi après-midi, une promenade à pied jusqu'au parc départemental de la Roseraie de L"Haÿ-les-Roses : le parc n'est qu'à 2,8 km, mais en allongeant la ballade au retour pour faire de l'exercice, on arrive à faire 7.7 km, comme l'indique le logiciel Runtastic, qui permet sur l'iPhone de mesurer la distance parcourue - entre autres statistiques que j'épargnerai au lecteur.

Dossier-1 1435

La roseraie de l'Haÿ-les-Roses est due à Jules Gravereaux (1844-1916).

Rentré à 12 ans en apprentissage chez un bonnetier de la rue du Bac, il travailla à 14 ans à la mercerie des Boucicaut, puis les suivit dans l'aventure de la montée en puissance du Bon Marché (passé d'un chiffre d'affaires de 500 000 francs, une surface de 300 m2 et 12 employés en 1852 à 72 millions, 50 000 m2 et 1 788 employés en 1877 !).

De simple vendeur en 1864, il devient chef de rayon et est "intéressé" à partir de 1874 aux résultats de l'entreprise, puis "associé commanditaire" à la mort en 1877 d'Aristide Boucicaut, lorsque sa femme Marguerite transforme la société en coopérative.  A la mort de cette dernière, qui lègue ses parts aux employés en fonction de leur ancienneté, sa participation s'accroît encore.

Jules Gravereaux prend alors sa retraite en 1888, à 44 ans, à la tête d'une importante fortune.

Il achète en 1892 une très belle propriété à L'Haÿ - qui ne deviendra L'Haÿ-les-Roses qu'en 1914 grâce à lui. Il crée en effet en 1899 dans son parc, avec l'aide de l'architecte-paysagiste Edouard André, ce qui est considéré comme la première roseraie digne de ce nom.

Son hobby de retraité lui valut une notabilité remarquable : il participa à la reconstitution de la collection de roses de Joséphine de Bauharnais à la Malmaison, fut à l'origine de la création de la roseraie de Bagatelle et de celle de l'Elysée.

La propriété fut achetée en 1937 par le département de la Seine qui commença à remettre en état la roseraie qui avait un peu périclité depuis la mort de son fondateur. Elle fut dévolue au département du Val-de-Marne en 1968 lors de la création des nouveaux départements de l'Île-de-France. L'ancienne demeure des Gravereaux est actuellement la résidence du sous-préfet de L'Haÿ-les Roses.

Le lecteur intéressé trouvera ici un lien vers la site de la Roseraie.

La roseraie ne rouvrira ses portes que le 4 mai prochain, aussi les photos qui suivent datent d'il y a quelques années...

DSC01736.JPGDSC01738.JPG

      Un des monuments importants de L'Haÿ est la fontaine Bronzac, du nom de Pierre Bronzac (1787-1870), maire de la commune de 1829 à 1851. Inaugurée en 1832, elle a enfin permis aux habitants un accès direct à l'eau potable, qui y faisait cruellement défaut alors même que coulait sous leurs pieds depuis des siècles, dans les aqueducs qui s'y sont succédés (voir le  billet du 2 mars) l'eau destinée aux Parisiens...Iphone 766Iphone 765

Pour terminer, il est demandé au lecteur une pensée pour les défenseurs de Paris tombés en 1870 à la bataille qui s'y est déroulée, et n'a pas laissé grande trace dans les livres d'histoire...

Dossier-1 1328

 

Partager cet article

Repost 0
Published by japprendslechinois - dans Au fil de l'eau
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Michel
  • : De tout un peu, au quotidien : l'apprentissage de la langue et de l'écriture chinoise, s'il reste un but de l'auteur, est désormais bien loin des sujets abordés...
  • Contact

Recherche