Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 novembre 2014 5 07 /11 /novembre /2014 10:16

En ces jours maussades de novembre où l'automne semble vraiment arrivé, redonnons au lecteur un peu du soleil du début de la saison, où nous avons un peu "redécouvert" un parc que nous avions vu planter et se développer quand nous habitions à proximité, et que nos enfants avaient l'âge d'y être conduits pour s'ébattre...

Ce parc a été réalisé à l'emplacement des anciens abattoirs de la ville de Paris et a mis fin à une histoire bien tourmentée : après l'âge d'or des abattoirs, dont la création sur 39 hectares a été décidée en 1859 pour remplacer les abattoirs alors dispersés dans Paris et dont la réalisation s'est déroulée de 1860 à 1867, ceux-ci ont été jugés vétustes en 1949 et leur reconstruction décidée. Interminable et véritable gouffre financier, cette dernière, commencée en 1959 et arrêtée en 1971 pour aboutir à l'arrêt de toute activuté d'abattage en 1974, est tristement célèbre sous le nom de Scandale de la Villette. Il faut dire que le développement de l'industrie frigorifique rendait l'abattage des animaux près des lieux de production plus rentable et sapait la rationalité économique du projet.

Les vestiges de ces abattoirs sont pour certains grandioses, notamment la grande halle, où nous avions assité il y a un peu plus de vingt ans au discours de Lionel Jospin, alors ministre de l'éducation nationale, devant l'ensemble des proviseurs des lycées de France et de Navarre réunis en pleine grève des lycéens...

P1000821 P1000822P1000823 P1000820

Elle a été conçue par l'architecte Jules de Mérindol (1815-1888), élève de Victor Baltard, assisté de Louis-Adolphe Janvier. Lors de son inauguration, elle accueillait 1 360 gros bovins les jours de grands marchés qui se déroulaient tous les lundis et les jeudis. Au fils des ans, ce chiffre monta à 5 000 bestiaux, jusqu'à sa fermeture le 15 mars 1974. Elle apparaît derrière la fontaine aux Lions de Nubie  construite en 1811 par Pierre-Simon Girard pour la place du Château-d'Eau et installée en 1867 vers la cour du marché aux bestiaux où elle servait d'abreuvoir, A la droite de la grande halle subsiste le pavillon Janvier, ancien bâtiment administratif, siège actuel de l'EPPGHV (établissement public du parc et de la grande halle de la Villette).

P1000816.jpg P1000824

Passé le pavillon Janvier, on aperçoit le chantier du nouveau bâtiment de la Philarmonie de Paris, ouvrage concu par Jean Nouvel dont nous avions présenté la maquette dans notre dernier billet Culture au Quai :

P1000803 P1000825

P1000832 P1000834

On a peine à croire vu l'état du chantier que cette salle accueillera des concerts dès janvier prochain, mais nous ne manquerons pas de rendre compte au lecteur des progrès de ce chantier...Le long de la grande halle, des pelouses qui supportent la comparaison avec les parcs londoniens accueillent petits et grands sous le soleil automnal

P1000827 P1000826 P1000830 P1000833

Tout le monde y a sa place...y compris nos amis les moutons qui peuvent ainsi se frotter avec la sculpture contemporaine

P1000835 P1000836

Au bout du parc, on retrouve le canal de l'Ourcq, qui sépare la partie sud-ouest du parc de la partie nord-est où sont situées la géode et la cité des sciences et de l'industrie : ses rives toujours très animées accueillent bistrots et attractions diverses

P1000838 P1000839

P1000840 P1000819

A l'orée du Parc se trouve le service des canaux de la ville de Paris, administration naturellement placée au bord de l'eau et où il doit faire bon travailler...

P1000818 P1000817

Partager cet article

Repost 0
Published by japprendslechinois - dans Au fil de l'eau
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Michel
  • : De tout un peu, au quotidien : l'apprentissage de la langue et de l'écriture chinoise, s'il reste un but de l'auteur, est désormais bien loin des sujets abordés...
  • Contact

Recherche