Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 janvier 2012 4 05 /01 /janvier /2012 16:06

Premier essai hier soir mercredi de la recette de l'omelette aux truffes préconisée par notre ami trufficulteur évoqué dans notre billet du 20 novembre

Les oeufs ont passé la nuit précédente enfermés avec les truffes dans un récipient hermétique :Truf1

Tous les ingrédients sont prêts :

Truf3

Il reste à émincer les précieux sporophores:

Truf4Truf5

La suite restera confidentielle : un bon souvenir pour nos heureux hôtes et nous-mêmes....

Partager cet article

Repost 0
Published by japprendslechinois - dans Au fil de l'eau
commenter cet article

commentaires

Yves 13/01/2012 08:52

En mycologie, on appelle sporophore et anciennement carpophore, l'organe de la fructification des mycéliums d'un champignon (Mycota), produisant des spores, sous diverses formes. Étant souvent la
seule partie visible de l'organisme, c'est ce qu'en langage courant on appelle « un champignon ». Le sporophore est formé du pileus et du stipe. Le pileus est formé par l'hyménophore, sa cuticule
eUn sporophore est généralement constitué d'un stipe et d'un hyménophore.

Chez les Basidiomycètes et quelques Ascomycètes, la plus connue des forme de sporophore est constituée d'un stipe, communément appelé le pied et d'un hyménophore, communément appelé un chapeau.

Le sporophore est donc un hyperonyme de Tuber Melasporum et j'aurais souhaité que soit utilisé le terme d'Ascomycète plus conforme aux modalités de reproduction meïotique de ce comestible si
recherché

Pour les curieux des informations complémentaires:

Les caractères particuliers de l'organogenèse de l'ascocarpe chez Tuber melanosporum Vitt. sont rappelés: la formation du primordium, sa transformation en une cupule (ébauche apothécioïde, dont les
paraphyses produisent le réseau arachnoïde), la réalisation d'une ébauche globuleuse close, comprenant un péridium écailleux et une volumineuse glèbe, la présence dans l'ascocarpe adulte d'un
hyménium "dissocié". D'autres espèces de Tuber et diverses autres truffes sont comparées. La diversité morphologique et structurale de l'ensemble de ces ascocarpes ne permet toutefois pas de les
présenter selon un enchaînement cohérent

Anne de Zoé et Thais 07/01/2012 10:52

Je l'aurais bien goutée.... bonne journée !!!

Dominique 05/01/2012 22:59

Bien plus tard dans la soirée au moment de ranger les derniers vestiges de notre collation... j'avais encore l'impression de trouver le parfum de truffe sur tous les ustensiles de cuisine ou même
sur mes vêtements... pas désagréable du tout... encore tous mes amitiés au trufficulteur à l'origine de cette aventure ...

Présentation

  • : Le blog de Michel
  • : De tout un peu, au quotidien : l'apprentissage de la langue et de l'écriture chinoise, s'il reste un but de l'auteur, est désormais bien loin des sujets abordés...
  • Contact

Recherche