Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 juin 2016 3 08 /06 /juin /2016 14:54
La Terre, le Feu, l'Esprit

Cette exposition au titre un peu pompeux - mais le sous-titre Chefs-d'œuvre de la céramique coréenne vient en expliciter le propos - est d'une très belle et reposante simplicité. Elle permet de découvrir un art longtemps méconnu en France, car les céramiques coréennes, du fait de la fermeture du pays à partir du 16ème siècle, ne s'exportaient pas, contrairement à celles de Chine et du Japon : il a fallu attendre les années 1880 pour qu'elles commencent à entrer dans les collections françaises comme le musée de Sèvres ou le musée Guimet, et surtout l'exposition universelle de 1900 à Paris à laquelle la Corée participait. Depuis que la Corée du Sud est devenue une puissance industrielle majeure, l'art et les artistes coréens jouissent d'une plus grande notoriété.

Culture ancestrale et poterie

​Les plus anciennes pièces présentées sont des poteries tendres, s'étageant entre le néolithique et l'âge de fer. Mais à partir de la période des Trois Royaumes (57 av. JC-668) les températures de cuisson dépassent les 1000°C.

La Terre, le Feu, l'Esprit
La Terre, le Feu, l'Esprit
La Terre, le Feu, l'Esprit
La Terre, le Feu, l'Esprit
La Terre, le Feu, l'Esprit

Des formes et des couleurs tout en élégance : le céladon de Goryeo

Produit pour la première fois au Xème siècle après l'importation de techniques chinoises, le céladon de Corée prit son propre essor et sa glaçure couleur de jade fut bientôt considérée comme la meilleure en Asie, selon les archives de la dynastie Song en Chine.

La Terre, le Feu, l'Esprit
La Terre, le Feu, l'Esprit
La Terre, le Feu, l'Esprit
La Terre, le Feu, l'Esprit
La Terre, le Feu, l'Esprit
La Terre, le Feu, l'Esprit
La Terre, le Feu, l'Esprit
La Terre, le Feu, l'Esprit
La Terre, le Feu, l'Esprit
La Terre, le Feu, l'Esprit
La Terre, le Feu, l'Esprit

Modération et libération : le buncheong

Le buncheong est un type de céramique propre à la Corée, intermédiaire entre céladon et porcelaine blanche, formant un pont entre le céladon d'époque Goryeo et la porcelaine blanche de l'époque Joseon. Bien que sa production occupe une période relativement courte, environ 200 ans, le buncheong présente toujours un grand intérêt.

La Terre, le Feu, l'Esprit
La Terre, le Feu, l'Esprit
La Terre, le Feu, l'Esprit
La Terre, le Feu, l'Esprit
La Terre, le Feu, l'Esprit

Petit clin d'œil en relation - une fois n'est pas coutume - avec le titre de ce blog, deux pages d'écriture chinoise, extraites de deux cérémoniaux datant respectivement du 18ème et du 19ème siècle. L'écriture coréenne actuelle, le hangeul, est un alpha-syllabaire créé vers 1443 sous Sejong le Grand, mais interdit à partir de 1504 par son successeur Yeonsangun au profit des hanja - appellation en coréen des caractères chinois. L'alphabet hangeul - car il ne s'agit pas d'idéogrammes comme les hanja - n'a été réhabilité qu'en 1894 et officialisé à la fin de la Deuxième guerre mondiale. Dommage pour l'auteur du blog, qui bien que ne comprenant pas le coréen, est capable de déchiffrer peu ou prou ces cérémoniaux !

La Terre, le Feu, l'EspritLa Terre, le Feu, l'Esprit

Avant de passer à la porcelaine blanche, plus classique, admirons encore quelques beaux specimen de buncheong...

La Terre, le Feu, l'Esprit
La Terre, le Feu, l'Esprit
La Terre, le Feu, l'Esprit
La Terre, le Feu, l'Esprit
La Terre, le Feu, l'Esprit
La Terre, le Feu, l'Esprit
La Terre, le Feu, l'Esprit
La Terre, le Feu, l'Esprit
La Terre, le Feu, l'Esprit
La Terre, le Feu, l'Esprit

Propriété et dignité : la porcelaine blanche

Les céramistes de l'époque Joseon, influencés par la production chinoise des Yuan et des Ming, se mirent à créer un nouveau type de porcelaine blanche et dure, qui devint immédiatement le matériau de prédilection de la Cour, puis des lettrés, formant l'aristocratie, puis des couches aisées de la population.

La Terre, le Feu, l'Esprit
La Terre, le Feu, l'Esprit
La Terre, le Feu, l'Esprit
La Terre, le Feu, l'Esprit
La Terre, le Feu, l'Esprit
La Terre, le Feu, l'Esprit
La Terre, le Feu, l'Esprit

L'exposition - et ce billet - se termine avec des créations qui montrent ce que peut donner la collaboration entre un céramiste traditionnel et un artiste contemporain.

Yeesookyung : Translated Vase ​(tessons de céramique, époxyde, feuilles d'or 24 cts) - 2015

La Terre, le Feu, l'Esprit

et l'œuvre magistrale de Shin Sangho, Wrap (céramique émaillée) - 2009 qui représente un autre symbole important de la tradition coréenne, le jogakbo, ou patchwork.

La Terre, le Feu, l'Esprit
La Terre, le Feu, l'Esprit

Partager cet article

Repost 0
Published by japprendslechinois
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Michel
  • : De tout un peu, au quotidien : l'apprentissage de la langue et de l'écriture chinoise, s'il reste un but de l'auteur, est désormais bien loin des sujets abordés...
  • Contact

Recherche