Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 juin 2016 6 04 /06 /juin /2016 10:00
Maria Helena Vieira da Silva - L'espace en jeu

Complétons notre billet sur le musée de Céret avec un regard sur l'exposition temporaire qu'il abrite ce printemps. Le Portugal est décidément à l'honneur cette saison (voir nos billets sur Amadeo de Souza Cardoso ) puisqu'elle est consacrée à Maria Helena Vieira da Siva, née à Lisbonne en 1908 et morte à Paris en 1992. Quand bien même elle a fait pratiquement toute sa carrière à Paris - avec un intermède au Brésil entre 1939 et 1947, avec son mari - et a été naturalisée française en 1956, elle partage avec Amadeo non seulement ses origines, mais une facilité à jouer d'un peu tous les styles en y apportant une touche très personnelle et un jeu des couleurs très attachant.

Installée à Paris dès 1928, elle y rencontre le peintre hongrois Arpad Szenes, ils se marient en 1930 et formeront tout au long de leur vie un des couples les plus célèbres de la peinture contemporaine. De cette époque, un portrait de Maria Helena par Arpad et un autoportrait.

Maria Helena Vieira da Silva - L'espace en jeu
Maria Helena Vieira da Silva - L'espace en jeu

En admirant au passage la luminosité de l'architecture du musée de Céret, nous allons vers les salles consacrées aux années 30 et 40

Maria Helena Vieira da Silva - L'espace en jeu
Maria Helena Vieira da Silva - L'espace en jeu
Maria Helena Vieira da Silva - L'espace en jeu
Maria Helena Vieira da Silva - L'espace en jeu
Maria Helena Vieira da Silva - L'espace en jeu
Maria Helena Vieira da Silva - L'espace en jeu

Quelques toiles d'Arpad Szenes comme ce Portrait de Maria Helena de 1940 ou Dans l'atelier de Sylvestre de 1943 mettent en parallèle le parcours des deux artistes

Maria Helena Vieira da Silva - L'espace en jeu
Maria Helena Vieira da Silva - L'espace en jeu

Toujours de cette époque, des œuvres toujours figuratives et variées, parfois marqués par la nostalgie de l'exil eu Brésil comme dans Les Noyés (1943)

Maria Helena Vieira da Silva - L'espace en jeu
Maria Helena Vieira da Silva - L'espace en jeu
Maria Helena Vieira da Silva - L'espace en jeu
Maria Helena Vieira da Silva - L'espace en jeu
Maria Helena Vieira da Silva - L'espace en jeu

Maria Helena sa tourne de plus en plus vers l'abstraction, tout en gardant sa palette si subtile

Maria Helena Vieira da Silva - L'espace en jeu
Maria Helena Vieira da Silva - L'espace en jeu
Maria Helena Vieira da Silva - L'espace en jeu
Maria Helena Vieira da Silva - L'espace en jeu
Maria Helena Vieira da Silva - L'espace en jeu
Maria Helena Vieira da Silva - L'espace en jeu

Les grandes salles lumineuses du musée offrent un cadre idéal aux grands tableaux abstraits des années 50 et 60 de Maria Helena, à commencer par cette Fête bretonne de 1952

Maria Helena Vieira da Silva - L'espace en jeu
Maria Helena Vieira da Silva - L'espace en jeu
Maria Helena Vieira da Silva - L'espace en jeu
Maria Helena Vieira da Silva - L'espace en jeu
Maria Helena Vieira da Silva - L'espace en jeu
Maria Helena Vieira da Silva - L'espace en jeu
Maria Helena Vieira da Silva - L'espace en jeu
Maria Helena Vieira da Silva - L'espace en jeu
Maria Helena Vieira da Silva - L'espace en jeu
Maria Helena Vieira da Silva - L'espace en jeu

Arrivons aux années 70 et 80, en commençant par Estuaire bleu (1974)

Maria Helena Vieira da Silva - L'espace en jeu
Maria Helena Vieira da Silva - L'espace en jeu
Maria Helena Vieira da Silva - L'espace en jeu
Maria Helena Vieira da Silva - L'espace en jeu
Maria Helena Vieira da Silva - L'espace en jeu
Maria Helena Vieira da Silva - L'espace en jeu
Maria Helena Vieira da Silva - L'espace en jeu
Maria Helena Vieira da Silva - L'espace en jeu
Maria Helena Vieira da Silva - L'espace en jeu
Maria Helena Vieira da Silva - L'espace en jeu
Maria Helena Vieira da Silva - L'espace en jeu
Maria Helena Vieira da Silva - L'espace en jeu

La créativité de Maria Helena s'est exprimée jusqu'à la fin de sa vie, comme dans Voyages aux confins (1986) , au Musée d'Art Moderne de la Ville de Paris, ou Vers la lumière (1991) , sans doute l'un de ses derniers tableaux.

Maria Helena Vieira da Silva - L'espace en jeu
Maria Helena Vieira da Silva - L'espace en jeu

Partager cet article

Repost 0
Published by japprendslechinois
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Michel
  • : De tout un peu, au quotidien : l'apprentissage de la langue et de l'écriture chinoise, s'il reste un but de l'auteur, est désormais bien loin des sujets abordés...
  • Contact

Recherche