Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 septembre 2016 6 10 /09 /septembre /2016 14:15
Saint-Amant de Boixe

Parmi les joyaux de l'art roman dont la Charente est parsemée, arrêtons nous dans ce billet sur l'ancienne abbaye bénédictine de Saint-Amant de Boixe, à quelques kilomètres d'Angoulême, sur la "route de Saint-Jacques", naturellement.

Dès 1861, Viollet-le-Duc la considérait comme "l'un des édifices religieux les plus remarquables de la Charente". Citons encore Charles Daras, en 1961 : "A elle seule, l'abbatiale de Saint-Amant-de-Boixe suffirait à chanter la gloire de tout l'Angoumois."

L'église du 12ème siècle frappe par la majesté de sa façade et la sobre beauté des décorations extérieures.

Saint-Amant de Boixe
Saint-Amant de Boixe
Saint-Amant de Boixe
Saint-Amant de Boixe
Saint-Amant de Boixe
Saint-Amant de Boixe
Saint-Amant de Boixe

L'ampleur de la nef romane est imposante...

Saint-Amant de Boixe
Saint-Amant de Boixe
Saint-Amant de Boixe

..avec nombre de chapiteaux remarquables.

Saint-Amant de Boixe
Saint-Amant de Boixe
Saint-Amant de Boixe

Un ensemble de peintures gothiques murales du 14ème siècle y est conservé.

Saint-Amant de Boixe
Saint-Amant de Boixe
Saint-Amant de Boixe

Le cloître a été récemment fouillé et restauré en partie,...

Saint-Amant de Boixe
Saint-Amant de Boixe
Saint-Amant de Boixe

et les anciens bâtiments conventuels abritent un "Espace d'architecture romane" avec des installations pédagogiques, comme cet arc que les petits visiteurs peuvent défaire et rebâtir à loisir...

Saint-Amant de Boixe
Saint-Amant de Boixe
Saint-Amant de Boixe

Il faut monter au pied de l'élégant hôtel de ville de cette bourgade qui a connu des époques manifestement plus fastes pour apercevoir l'abbatiale dans son ensemble, avec son clocher roman planté à la croisée du transept.

Saint-Amant de Boixe

Le nef accueille souvent des concerts sur l'orgue Renaissance construit en 2011 par le facteur Quentin Bluemenroeder. Il a été conçu en s’inspirant d’un orgue Renaissance Flamand (1511) de Jan Van Covelens, situé dans le chœur de l’église Saint Laurent d’Alkmaar aux Pays-Bas et en essayant de lui redonner son état d’origine.

Partager cet article

Repost 0
Published by japprendslechinois
commenter cet article

commentaires

Anne Euriat 13/09/2016 19:14

Très joli reportage, j'aime beaucoup les deux petits personnages du début !

Présentation

  • : Le blog de Michel
  • : De tout un peu, au quotidien : l'apprentissage de la langue et de l'écriture chinoise, s'il reste un but de l'auteur, est désormais bien loin des sujets abordés...
  • Contact

Recherche